Projet Tetrefu : un centre de santé rénové et agrandi pour une meilleure prise en charge des patients, des femmes et des nouveaux-nés



Quelques mots sur le projet...


La petite ville de Tetrefu, en région Ashanti au Ghana, dispose d'un centre de santé local vieillissant qui ne suffit plus à répondre aux besoins de la population.

Le projet, à l'initiative des autorités locales, vise à moderniser le centre, en l'agrandissant avec la construction d'un nouveau bâtiment, en rénovant un ancien local, en l'équipant de matériel moderne, de communication notamment.

Ces réalisations seront accompagnées d'actions de sensibilisation de la population à l'hygiène et à la santé, et de formation du personnel du centre.

Les travaux seront réalisés en grande partie par les élèves du centre de formation professionnelle de Tetrefu (ICCES).

Objectifs

Améliorer le système de santé local, et le bien-être de la population de la ville de Tetrefu et des villages environnants.
  1. améliorer la qualité fonctionnelle du Centre de Santé Communautaire (CSC) de Tetrefu en lui apportant plus de confort, de modernité, et de sécurité
  2. améliorer la qualité de prise en charge des pathologies dites essentielles et des enjeux liés à la maternité en renforçant et augmentant la capacité d’accueil et de soins ;
  3. améliorer la sensibilisation et l’éducation des populations par des approches préventives des pathologies fréquentes dans la région.

Tetrefu et ses environs, 7000 habitants en zone rurale de la Région Ashanti

Tetrefu est une commune rurale du District Bosomtwe, en région Ashanti, située à 15 mn de voiture environ de la capitale régionale Kumasi, sur la route du lac Bosomtwe. La population de Tetrefu est en constante augmentation : de plus de 4 000 habitants en 2011, elle est estimée aujourd’hui à 5 450 habitants.
La commune est desservie par le réseau électrique, et dispose de deux forages d'eau potable et de deux blocs de toilettes publiques. Le territoire compte une école primaire, un collège et un centre de formation technique et professionnelle. La population vit essentiellement de l'agriculture et d'activités diverses, mais le peu d'opportunités locales induit un taux de pauvreté important, qui affecte particulièrement les femmes.
Au niveau transport, les routes en latérite sont en mauvais état : elles deviennent boueuses et parfois complètement impraticables pendant la saison des pluies.

Carte Ghana région Ashanti Carte situation Tetrefu

Un Centre de santé trop vieux, et une capacité d'accueil insuffisante

Le Centre de santé communautaire (CSC) de Tetrefu a été bâti en 1986 par l’ensemble de la communauté. Il dessert la ville de Tetrefu, ainsi que la commune voisine de Homabenase (population totale d’environ 7000 habitants).

Le CSC assure des services de base aux patients qui viennent en consultation externe : médecine curative et soins basiques. Des opérations de petite chirurgie, telles qu’incisions et drainages, y sont pratiquées. Il réalise des actes de laboratoire et de conseil en santé publique, environnement, et nutrition. Les agents de santé qui assurent ces services, répondent à l’immense majorité des besoins de la communauté avant même qu’ils ne dégénèrent en urgences. Les cas complexes et les patients souffrant de complications graves sont transférés vers des structures urbaines plus appropriées (polycliniques, hôpitaux).

L'établissement fonctionne sous la responsabilité médicale d'une sage-femme diplômée d'état. Elle est appuyée de trois infirmières, deux aides-soignantes et d’un agent d’entretien. La direction locale (au niveau du district de Bosomtwe) du Service de Santé du Ghana (GHS) en assume le fonctionnement, comme pour tout établissement public de santé : mobilier, équipement et coûts de fonctionnement (dont salaires).

Bâtiment principal
Le bâtiment principal, le plus récent

Le CSC compte deux bâtiments : le plus ancien dédié aux consultations pédiatriques – soins maternels et de l’enfant (voire planning familial), avec une salle d’accueil et une autre d’organisation ; le plus récent, plus vaste, comporte 4 zones : une salle d’accouchement, une salle de suite de couches (équipée du seul lit du centre), un bureau de consultation et de soins, un laboratoire / dépôt pharmacie.

Aujourd'hui vétuste, délabré et saturé, le Centre s’avère inadapté aux besoins d’une population en constante augmentation : des travaux de rénovation et d’agrandissement s’avèrent nécessaires. Le Conseil Municipal de Tetrefu a alors fait appel à SANKOFA pour l’aider à préciser son projet et rechercher des financements.






Ce projet bénéficie d'un soutien financier du Département des Yvelines (YCID) et de la Fondation Air Liquide
Logo YCID

Logo Fondation Air Liquide


Haut 

         
Accueil    |    Qui sommes-nous ?    |    Nous écrire    |    Liens    |    Infos légales    |    Plan du site
Copyright © 2007 - www.sankofa.asso.fr - Tous droits réservés